Le mobilier indispensable pour les sanitaires et la cuisine en entreprise.

Les espaces cuisine et sanitaires en entreprise doivent être à la fois fonctionnels, hygiéniques et répondre à certaines normes.

Choisir le mobilier d'une cuisine d'entreprise

Le mobilier d’une cuisine à disposition des collaborateurs

C’est un espace que l’on trouve plus communément dans les entreprises anglo-saxonnes. On y déjeune généralement sur le pouce à tout moment de la journée. Le mobilier fonctionnel met à disposition les éléments d’une cuisine individuelle : double-évier, plan de travail, placards, table de cuisson, micro-onde, four et lave-vaisselle pour les plus équipées… L’éclairage, l’aération, et la propreté des lieux doivent être soigneusement contrôlés et maintenus.

Il est préférable de choisir un mobilier estampillé NF. Vous êtes ainsi assurés de sa conformité aux normes françaises en termes de sécurité, de résistance au poids, à l’humidité et à la chaleur. On peut choisir un mobilier avec une surface traitée antibactérienne et facile à nettoyer. Il existe des armoires hautes dont le plafond est légèrement incliné afin d’éviter l’accumulation de poussière. Des rayonnages en hauteur font gagner de l’espace. Vous pouvez opter pour des étagères murales, des meubles d’angle et des éléments fermés pour un rangement plus net et optimal.

Si vous souhaitez installer des tables et chaises, choisissez-les selon la taille de votre cuisine. Pour un espace modulable, optez pour des tables combinables selon différentes dispositions. Les plateaux carrés et trapézoïdaux sont particulièrement pratiques dans ce cas. Les tables rondes favorisent un climat convivial. En cas d’espace réduit, vous pouvez opter pour des tables et chaises pliantes.

Un éclairage général venant du plafond donne à la pièce une luminosité uniformément répartie. Vous pouvez compléter avec une réglette LED encastrée, qui permet un éclairage direct du plan de travail et de la table de cuisson. Des appliques murales peuvent personnaliser l’ambiance lumineuse de la pièce. De manière générale, il vaut mieux choisir des luminaires encastrés sous un verre fixe posé en continuité avec le revêtement qui l’entoure. C’est la solution la plus hygiénique. Il est préférable d’éviter les luminaires suspendus, sources d’accumulation de poussière. D’après la norme NF EN 12464-1 de juin 2003, l’éclairement moyen à maintenir en cuisine est de 500 lux.

L’essentiel du mobilier des sanitaires en entreprise

Aménagement de sanitaires en entreprise

Selon l’article R. 232-2-1 du code du travail, l’employeur a l’obligation de « mettre à la disposition des travailleurs les moyens d’assurer leur propreté individuelle ». Il est ainsi nécessaire de disposer d’au moins un lavabo pour dix salariés, avec de l’eau potable et une température réglable, des toilettes ainsi qu’un urinoir pour vingt hommes et deux toilettes pour vingt femmes.

Point important : les toilettes ne doivent pas communiquer directement avec les locaux de travail. C’est pourquoi, en général, l’espace dédié au lavabo fait office de sas. Enfin, dans les établissements occupant un personnel mixte, des installations séparées doivent être prévues pour les hommes et les femmes.

C’est l’hygiène qui prédomine dans le choix d’éléments mobiliers pour les sanitaires, notamment dans les espaces salle de bains et WC à forte fréquentation. Tout doit être facilement lavable. Le code du travail indique qu’il faut choisir des « matériaux imperméables permettant un nettoyage efficace » pour les sols et parois. C’est une règle de bon sens qu’il convient d’appliquer aussi aux lavabos et à tout meuble installé dans les cabinets d’aisance. Un système hygiénique de distribution de savon doit être accessible. Les produits d’entretien seront plutôt rangés dans des armoires fermées. Pensez aussi à un dispositif de séchage des mains : serviettes en tissu ou en papier ou séchage automatique à air chaud… En sachant que la solution la plus hygiénique, bien que coûteuse, est l’installation d’un sèche-main à air pulsé.

La présence d’eau impose un équipement électrique particulièrement sécurisé. Les luminaires, notamment, doivent être étanches. Vos installations doivent respecter la norme NF C 15-100. Celle-ci indique des règles de sécurité comme les types de prises électriques autorisées ou la distance à respecter entre celles-ci et les points d’eau. Dans les sanitaires, l’éclairement moyen à maintenir est de 200 lux. L’installation d’un miroir permet d’ouvrir la perspective de la pièce. L’espace de toilette en entreprise est généralement sans ouverture extérieure, car situé sur une canalisation et non loin des bureaux. L’aération des WC doit donc être prévue et régulièrement contrôlée.

Termes de recherche :

Cuisine d’entreprise, amenagement cuisine entreprise, comment être hygiénique dans la cuisine, nécessaire cuisine liste, normes securite cuisine, toilette entreprise, cuisine normes sanitaires, entreprise cuisine, espace cuisine entreprise, espace de travail open space, mobilier cuisine entreprise, necessaire cuisine, nécessaire cuisine, norme cuisine entreprise, amenagement d’un point cuisine dans une entreprise, amenagement des r wc pour les entreprise, aménagement des sanitaires dans les entreprises, aménagement toilettes d’entreprise, amenagement toilettes entreprise, amenager un espace de travail, aménager une cuisine d’entreprise, atelier cuisine normes sanitaires, chaise murale espace réduit, code du travail surface moyenne sanitaires toilettes bureaux, code travail disttance sanitaires.

Dossiers annexes :